Immobilier locatif : investir dans un appartement neuf

Un investissement locatif dans le neuf se révèle profitable pour les propriétaires. Les locataires désireux de se loger dans un bien immobilier récent et en très bon état sont nombreux. Il est donc capital d’acquérir un appartement propice à un bon rendement.

Les bénéfices d’investir dans le neuf

Acheter un appartement neuf, c’est faire le bon choix pour assurer son avenir. En tant que propriétaire d’un tel logement, on acquiert un patrimoine au fil du temps tout en le rentabilisant sans délai grâce aux loyers perçus. Ces rentrées financières mensuelles permettent de conserver un pouvoir d’achat satisfaisant. De plus, un bien immobilier neuf peut être cédé plus tard à un membre de sa famille. Le propriétaire est également en mesure de l’habiter une fois retraité, de sorte à ne pas s’acquitter d’un loyer qui pèse parfois sur un budget amoindri. Il est primordial d’opter pour un logement neuf bien situé, dans un secteur prisé de la commune ou ville concernée. À cet égard, des biens de qualité recensés par des spécialistes comme cleverplace.fr tiennent toutes leurs promesses. Attractives et adaptées à des locataires exigeants, ces habitations sont les plus rentables pour les personnes souhaitant investir leur capital dans la pierre. Pour sélectionner le locataire rêvé, sérieux et qui prend soin de l’endroit qu’il occupe, l’assistance d’une agence immobilière est utile. Les avantages que procure un tel achat sont concrets, dès le tout début de la transaction.

Des réductions fiscales conséquentes

Nul besoin d’être en possession d’un gros capital de départ pour un investissement locatif rémunérateur à court terme. On peut tout d’abord financer son prêt immobilier au moyen des loyers que l’on touche en tant que propriétaire. Côté impôt, les avantages sont tout aussi réels. Plusieurs systèmes ont été mis en place afin de diminuer la pression fiscale sur les futurs propriétaires d’un bien immobilier neuf. Parmi ces coups de pouce incitatifs, la loi Pinel se distingue comme un dispositif très bénéfique pour les contribuables. Ces derniers ont la possibilité via la loi Pinel de bénéficier d’une baisse d’impôt sur une période de 6, 9 ou 12 ans. Il ne faut toutefois pas dépasser le seuil des 300 000 euros, ce qui correspond à un rabais fiscal de 63 000 euros. Les conditions de la loi Pinel vont continuer de s’appliquer jusqu’au 31/12/2021. La rentabilité proprement dite se confirme après un achat d’appartement neuf. On distingue trois types de rémunération indirecte après une telle acquisition. La rentabilité dite brute est un indicateur tiré d’un calcul imprécis (loyer annuel divisé par le prix initial de l’appartement neuf). La rentabilité nette tient compte des frais et charges à déduire des loyers. Plus précise, la rentabilité « nette nette » est le barème le plus fiable à retenir en tant que propriétaire-bailleur.

Des bénéfices intéressants après impôt

La rentabilité d’un investissement locatif est donc mise en évidence par un calcul tenant compte des charges variées qui incombent au propriétaire, y compris les impôts. Outre la défiscalisation accordée lors d’un achat d’appartement neuf, un abattement est possible pour les propriétaires qui déclarent leurs revenus immobiliers sur leur feuille d’impôt. Cependant, ces sommes s’ajoutent aux autres revenus, ce qui risque d’augmenter le montant dû au fisc. Il est également permis de déclarer ces bénéfices immobiliers « au réel ». Pour cela, il suffit de remplir une déclaration annexe qui répond à la référence 2044. Cette formule présente l’avantage de déduire des loyers perçus les intérêts de l’emprunt souscrit lors de l’achat d’appartement neuf mais aussi la taxe foncière, les différents frais de gestion ainsi que le montant de l’assurance ou des travaux. La rentabilité de ce style d’investissement à Paris se maintient à 2 % tandis qu’elle atteint 5 à 9 % en province. L’option immobilière reste donc une solution d’épargne fiable qui inspire confiance, à juste titre, aux investisseurs. Un tel patrimoine est pérenne et voué à constituer une source de revenus complémentaires appréciables quels que soient les aléas de la vie.