Immobilier à Miami : pourquoi investir ?

Ces dernières années, investir dans l’immobilier à Miami attire de nombreux investisseurs. Depuis 2011, le marché reste à la hausse. Les prix restent toujours inférieurs à ceux d’avant la crise avec des plus-values intéressantes. Éligible à plusieurs dispositifs fiscaux, la ville est idéale pour une gestion locative et une diversification de patrimoine.

Des offres avantageuses

Si le marché immobilier américain a connu un effondrement en 2007, celui de Miami n’est pas pour autant affecté. Pour rappel, cette situation désastreuse est due à la crise des 5 dernières années et de l’important endettement qu’ont rencontré les Américains. Cela a engendré une chute d’environ 40 % des prix de l’immobilier. La Floride figurait parmi les États les plus touchés par la crise. La baisse des tarifs résultait surtout de l’augmentation des saisies immobilières. Celles-ci obligeaient les établissements financiers américains à proposer leur stock à prix réduit. Les banques (qui devenaient propriétaires des biens) devaient payer des frais de copropriété et des taxes.

La conjoncture s’est vitement améliorée depuis 2011, ce qui a poussé plusieurs propriétaires à investir à miami. Avec son marché abordable, la ville s’avère intéressante pour une gestion locative. Cette cité américaine rencontre un taux de rentabilité annuel moyen hors impôt de 10 % (voire 12 % pendant certaines périodes). En effet, les Américains qui ont abandonné leurs produits immobiliers s’affligent de mauvaise note de crédit score. Pour se rattraper, ils doivent améliorer leur image (sans contracter un financement hasardeux) en proposant leurs biens à la location pour plusieurs années, cette fluctuation de l’investissement locatif à Miami rend l’investissement longue durée à Miami très dynamique.

Une diversification de patrimoine

Investir à Miami est idéal pour diversifier son patrimoine immobilier. Cette option captive tant d’investisseurs français et européens. Faciles d’accès, les investissements aux USA permettent de profiter d’une économie en forte reprise, d’une plus-value optimisée et d’un meilleur rapport locatif. L’investissement en US Dollar est, d’ailleurs, très intéressant. Même si les tarifs sont en hausse, les appartements, villas et maisons sont vendus à prix inférieurs à ceux d’avant 2008 en Floride. Les analystes financiers estiment que le tarif de l’immobilier aux USA est toujours décoté d’un minimum de 10 % de sa valeur réelle. Celui du marché français, quant à lui est surcoté de 30 % de sa valeur réelle.

À l’image de la ville, l’acquisition d’un immobilier à Miami est une affaire intéressante. Les types de biens sont largement variés, pour ne citer que les villas, les maisons et les appartements. Les logements offrent aux occupants des prestations confortables, dont la piscine, la salle de sport et le gardiennage. Compte tenu de tous ces avantages, investir dans l’immobilier locatif saisonnier à Miami s’avère rentable. Les analystes estiment un rendement locatif net moyen de 4 %. Dans le cadre d’une revente à court terme, la ville affiche une meilleure plus-value.

Une ville à forte demande locative et une fiscalité souple

Compte tenu de la forte demande locative dans la ville, l’investissement longue durée à Miami s’avère à la fois sécurisé et attrayant. La croissance immobilière en Floride s’avère prometteuse sur long terme. Cela est appuyé par les tendances positives de la démographie et de l’économie. Les économistes estiment que la Floride sera, d’ici quelques années, le troisième État le plus peuplé des États-Unis. Les données et les hypothèses démontrent les tendances positives de la croissance immobilière à Miami. Elles témoignent de la prospérité de la ville en matière d’achat et de location d’immobiliers. Des sources officielles soulignent que même avec un ralentissement de la croissance économique nationale, la Floride connaîtra une augmentation de la population (comparable au chiffre retenu dans les années 90). L’analyse prévoit une hausse de 317 000 individus par an en une décennie, ce qui représente un effectif élevé d’acquéreurs et de locataires.

Sur le plan fiscal, les investisseurs sont soutenus par le dispositif Floridien. L’impôt sur le revenu n’est pas applicable sur le territoire. Les frais liés à l’achat de bien immobilier sont d’ailleurs très faibles. Ils sont moyennement évalués à de 5 % du prix d’achat. On note aussi une déduction d’impôt sur la taxe foncière. De plus, il n’y a pas d’ISF à Miami.

Un cadre agréable

Hormis l’attractivité du marché immobilier et de la fiscalité, la beauté du paysage est un facteur qui pousse les investisseurs à se constituer un patrimoine à Miami. Avec ses belles plages et son climat ensoleillé, la ville s’avère agréable à vivre. Elle est aussi réputée pour sa culture riche. Les manifestations culturelles se succèdent au long de l’année.

Miami abrite, entre autres, des infrastructures chics. Au centre de son développement planent innovation. On y trouve de grands hôpitaux à la pointe de la technologie. Ces établissements de santé possèdent d’importants laboratoires de recherche de renom. La cité abrite également des universités et des écoles qui proposent de meilleurs programmes d’enseignement. Plusieurs expatriés retrouvent la joie de vivre en s’installant dans la ville.